FR | EN
GALERIE D'ART CONTEMPORAIN


HOSPITALITÉS
MAËLLE GALERIE EXPOSE À KOMUNUMA !
L'OMBRE DU PARADIS #1 Version fragmentée
Vernissage Dimanche 12 septembre de 14h00 à 19h00

"HOSPITALITÉS"

MAËLLE GALERIE +

JOCELYN WOLFF, IN SITU FABIENNE LECLERC, SATOR, AIR DE PARIS, LAUREL PARKER BOOK


KOMUNUMA présente un nouveau volet d’ « hospitalités » et accueillera le temps de la rentrée une version fragmentée de L’ombre du Paradis #1, l’exposition inaugurale de la galerie Maëlle initialement prévue pour son nouvel espace à Romainville.

La galerie Maëlle qui devait ouvrir ses portes mi-septembre est dans l’obligation de reporter son installation. Invitée par les galeries Jocelyn Wolff, Air de Paris, In Situ Fabienne Leclerc, Sator et Laurel Parker Book, Maëlle présentera une oeuvre dans chacun de leurs espaces. À l’initiative des galeries hôtes, « hospitalités » à pour volonté de renforcer la cohésion des galeries et d’accueillir symboliquement la galerie Maëlle au sein de KOMUNUMA.

Pour son exposition, L’ombre du Paradis #1, la galerie Maëlle invite le commissaire Rolando J. Carmona à confronter le travail de trois artistes fraichement représentés par la galerie : Carlos Martiel, Abel Techer et Floryan Varennes. Cette exposition évoque trois vies hors normes, peut-être trois vies dans trois corps « queer » si vous voulez le voir ainsi, mais une autre façon d'être « queer ». Ici, on ne parle pas de cette « réappropriation » d’une injure comme fondation de la « culture gay ». Voici un contre-récit qui échappe au pink washing qui inonde la publicité contemporaine. Ce contre récit, sans être fataliste, efface les muscles, les paillettes, l’esprit des fêtes éternelles et excentriques mais appellent aux corps bucoliques intemporels qui ont grandit face à la mer et dont la discipline de vie est de canaliser la violence en la sublimant.