FR | EN
GALERIE D'ART CONTEMPORAIN

Carlos  MARTIEL en photo

Carlos Martiel est né en 1989 à La Havane. Il vit et travaille à New York et à La Havane.

Il est diplômé de l'Académie nationale des beaux-arts « San Alejandro » à La Havane en 2009. Entre 2008 et 2010, il a étudié à la Cátedra Arte de Conducta, dirigée par l'artiste Tania Bruguera.

Carlos Martiel, a été décrit comme provocateur et brut. Ses explorations de la nature de l’existence, des barrières sociales et des traditions culturelles ont été décrites comme des commentaires agressifs sur l’éthique. Commentant des questions telles que la censure ou la persécution pour des raisons culturelles ou politiques, notamment dans son pays, l'artiste voit ses performances comme une réponse à la manière dont la société et l'histoire ont traité les minorités et les étrangers. Pour lui, « l'action est un effort de jonction qui se traduit par une tension géométrique-performative, par le chagrin et l'extase presque mante d'un corps décliné dans son altérité inébranlable. »

L'artiste utilise son corps comme un vase pour ces expressions, le plaçant dans des situations difficiles et des états douloureux. En enlevant ses vêtements et en se faisant du mal, Martiel offre humblement son corps comme une déclaration contre les préjugés et le rejet auxquels sa ville natale ont été confrontés. Asentamiento (2012) est le vestige photographique de la performance de Martiel sur la plage de Manta, en Équateur. Là, il est entré dans la mer et a tenu un rocher sur ses épaules pendant une heure.

Dans le travail de Martiel, le contexte d’appartenance et la conscience de son propre corps sont toujours présentés comme le résultat modifiable de processus d’attribution complexes. Dans Asentamiento (2012), la plage du désert est aussi inhospitalière que ses sentiments. Dans cette œuvre d'art, le corps de l'artiste se transforme en une partie du paysage à traverser et à recouvrir, sa peau devient un tableau à personnaliser et à comprendre avec des signes spécifiques d'appartenance.

Les travaux de Martiel ont été inclus à la Biennale des Amériques, USA; 4ème Biennale de Vancouver, Canada; 14ème Biennale de Sharjah, Emirats Arabes Unis; 14ème Biennale de Cuenca, Equateur; 57ème Biennale de Venise, Italie; Biennale de Casablanca, Maroc; Biennale « La Otra », Colombie; Biennale de Liverpool, Royaume-Uni; Biennale de Pontevedra, Espagne; Biennale de La Havane, Cuba. Il a donné des performances au Stedelijk Museum, Amsterdam, aux Pays-Bas; Musée de la Tertulia, Cali, Colombie; Centro de Arte Contemporáneo, Quito, Équateur; Walker Art Center, Minneapolis, États-Unis; Musée des beaux-arts de Houston (MFAH), Houston, États-Unis; Musée d'art contemporain de Zulia (MACZUL), Maracaibo, Venezuela; Padiglione d’Arte Contemporanea, Milan, Italie; Robert Miller Gallery, New York, États-Unis; Musée Nitsch, Naples, Italie. Il a reçu plusieurs récompenses, notamment le Franklin Furnace Fund à New York, États-Unis d'Amérique, 2016; « Prix du programme de subventions et de commissions CIFOS » à Miami, États-Unis d'Amérique, 2014; « Arte Laguna» à Venise, Italie, en 2013. Son travail a été exposé au Musée d'art latino-américain (MOLAA), Long Beach, États-Unis. Zisa Zona Arti Contemporanee (ZAC), Palerme, Italie; Patricia et Phillip Frost Art Museum, Miami, États-Unis; Musée Benaki, Athènes, Grèce; Musée national des beaux-arts, La Havane, Cuba; Musée Tornielli, Ameno, Italie; Musée d'art moderne de Buenos Aires, Argentine; parmi d'autres.



   CV



   visuels

    • a vendre South Body
    • a vendre Reconocimiento (Acknowledgment)
    • a vendre Reconocimiento (Acknowledgment)
    • a vendre Reconocimiento (Acknowledgment)
    • a vendre Dark Corner
    • a vendre Dark Corner
    • a vendre La sangre de Caín (Caín’s blood)
    • a vendre Sabor a lágrimas / مذاق الدموع
    • a vendre Sabor a lágrimas / مذاق الدموع
    • a vendre High-risk
    • a vendre High-risk
    • a vendre Agonía Romaní
    • a vendre Ascendencia Charrúa
    • a vendre Gente de color
    • a vendre Gente de color
    • a vendre Sangre Yanga
    • a vendre Bajamar
    • a vendre Bajamar
    • a vendre Bajamar
    • a vendre Línea imaginaria (Imaginary Line)
    • a vendre Intruder (Europe)
    • a vendre Intruder (America)
    • a vendre Encomienda
    • a vendre America
    • a vendre Black Lament
    • a vendre Continent
    • a vendre Continent
    • a vendre Continent
    • a vendre Hacerse olvido
    • a vendre Peso muerto (Dead Weight)
    • a vendre Fuente de energía (Energy Source)
    • a vendre Fuente de energía (Energy Source)
    • a vendre Lamento Kayapó (Kayapó Lament)
    • a vendre Mediterráneo (Mediterranean)
    • a vendre Mediterráneo (Mediterranean)
    • a vendre Stampede
    • a vendre Gusano (Worm)
    • a vendre Gusano (Worm)
    • a vendre Cauce (Riverbed)
    • a vendre Mar sin orillas (Sea Without Shores)
    • a vendre Basamento
    • a vendre Basamento
    • a vendre Basamento
    • a vendre Trophy
    • a vendre Mulo (Mule)
    • a vendre Maze
    • a vendre SOS
    • a vendre Romper la noche (Break the Night)
    • a vendre Espíritus acuartelados (Quartered spirits)
    • a vendre Antillas (Antilles)
    • a vendre Dictadura (Dictatorship)
    • a vendre Dictadura (Dictatorship)
    • a vendre Legado (Legacy)
    • a vendre Ciudad (City)
    • a vendre Expulsion
    • a vendre Expulsion
    • a vendre Expulsion
    • a vendre Suspect
    • a vendre Ruins
    • a vendre Award Martiel, Carlos
    • a vendre Award Martiel, Carlos
    • a vendre Simiente (Seed)
    • a vendre Punto di Fuga (Vanishing Point)
    • a vendre Capitulación (Capitulation)
    • a vendre Capitulación (Capitulation)
    • a vendre Prodigal Son
    • a vendre Integración (Outreach)